Renforcer son système immunitaire avec 4 nutriments essentiels

·       Une idée reçue affirme qu'en hiver il est nécessaire de manger plus qu'en été pour que le corps se charge en calories afin de lutter contre les basses températures.

Le problème est que souvent les calories accumulées pour soi-disant permettre au corps de lutter se stockent après l'hiver et sont très difficiles à éliminer.

Le réel objectif des deux mois d'hiver n'est en fait pas d'accumuler les calories mais d'accumuler les nutriments, notamment les vitamines et les minéraux afin de soutenir le système immunitaire.

 

·       L'alimentation est un élément primordial dans la régulation de ce système et c'est pour cela que lors de la saison froide il faut miser sur les aliments fournissant vitamines C / D3/ E et Zinc.

 

o   Pour commencer, la vitamine C : c'est un nutriment fragile et sensible aux températures. Elle soutient le système immunitaire et a la capacité, en prise régulière, de réduire par exemple, les symptômes et la durée d'un rhume. Ainsi, pour booster votre apport en vitamine C, favoriser le citron et le kiwi qui ont en moyenne une teneur en vitamine C équivalente à 10 mg pour 100 grammes. En complément alimentaire, n’hésitez pas à faire une petite cure d’Acérola.

 

o   Ensuite vient la vitamine D3 : elle est essentielle en hiver puisqu'elle est principalement synthétisée en été grâce aux UVB. Le soleil, moins présent en hiver, entraine donc une baisse du taux de vitamine D3 dans le sang. Son importance provient du fait que les lymphocytes T (ceux chargés de détruire les virus) ont besoin de ce nutriment pour lancer leur processus de défense. Il est donc un élément clé du système immunitaire.

Les poissons gras, comme la morue, le hareng ou le maquereau peuvent être un très bon apport en vitamine D3. Si votre régime alimentaire n’est pas assez riche, complétez-le par des gouttes de Vitamine D que vous trouverez dans notre rayon compléments alimentaires (jusqu’à 6 gouttes par jour pendant un mois)

 

o   La vitamine E : elle a un rôle d'aide et de soutien à la vitamine C. Elle est nécessaire pour booster la multiplication de lymphocytes et ainsi renforcer l'immunité.

L'huile de tournesol, de noisette et de colza sont riches en vitamine E et sont donc à privilégier.

 

o   Enfin nous en venons au Zinc : il est un "super-nutriment". En effet, il a été observé que de simples déficiences en zinc pouvaient complètement altérer notre système immunitaire, de plus notre organisme perd quotidiennement 10mg de zinc par le biais des selles et de la sudation. Le corps ne stockant pas cet élément, il est fort probable que vos apports en zinc ne couvrent donc pas les pertes quotidiennes.

Il est donc nécessaire de viser un apport d'environ 15mg de zinc par jour. Cette prise, effectué régulièrement permet elle aussi de réduire les effets des virus sur le corps. Pour constituer ledit apport, la consommation d'huître, de foie de veau ou d'agneau, ainsi que de bœuf, peut être très bénéfique. Sans oublier pour les régimes végétariens, le pain de seigle, le pain de blé, les graines de sésame, les pignons de pins, les noix de cajou, les noix de pécan et les noix du Brésil. En cas de système immunitaire faible, vous pouvez faire une petite cure de Zinc de chez Catalysons (1 à 2 bouchons par jour pendant un mois).